Manifestation et performance pour l’accessibilité des transports en commun / Protest and performance for Transit Accessibility

Montage photo du Métro Place-Des-Arts qui reprend certains slogans et thèmes de la STM

(English below)

Le 25 juillet prochain, pendant le festival Juste pour rire, le collectif Accessibilize Montreal organisera une manifestation et une performance près du métro Place des arts pour dénoncer la discrimination fondée sur le handicap dans les transports en commun à Montréal. Voici leur invitation:

Dans l’esprit de ce festival d’humour, nous interagirons avec le public par des vox pop et d’autres surprises de la sorte. Et vous êtes tous et toutes ;) invités!
Voici quelques raisons pourquoi nous manifestons :

- 7 stations de métro sur 68 ont des ascenseurs
– seulement 4 de ces stations sont sur l’île de Montréal
– les autobus de la ville ont une seule place pour les personnes qui utilisent une aide à la mobilité
– la ville de Montréal prend des mesures pour freiner l’accessibilité
– un pourcentage élevé des autobus de la ville ont des rampes d’accès défectueuses et les chauffeurs refusent le service à certaines clientèles (par exemple, les personnes qui utilisent une aide à la mobilité ou un animal de service)

Ce n’est pas une mauvaise blague: plus de 20 % de la population en subit les conséquences quotidiennement. Il faut que ça change!

**Métro Place des Arts – entrée ouest.
Sur la rue De Bleury entre l’avenue Président Kennedy et la rue de Maisonneuve.**

Utilisateurs du transport adapté: si vous réservez en ligne, la station de métro Place des Arts se trouve dans la liste des lieux publics. Vous pouvez demander une arrivée pour 17h30. Pour l’heure du retour, c’est laissé à votre discrétion, libre à vous de choisir! Comme balise de référence, nous estimons que si vous quittez vers 20h30, vous devriez avoir vu l’essentiel!

Plus d’informations et discussions sur la page Facebook de l’événement / Vous pouvez voir la page même si vous n’avez pas de compte Facebook. Si vous avez un compte Facebook et vous prévoyez participer, S.V.P. cliquez sur le bouton Participer dans la page Facebook.

***

On July 25, during Just for Laughs, the Accessibilize Montreal group will be staging a protest and performance near Place des Arts Metro station to speak out against transit discrimination:

In the spirit of the comedy festival, we’ll be doing a Candid-Camera style interactions with the public, and other spontaneous antics! We invite all to join us!

Some of the reasons we are speaking out:

-7/ 68 metro stops have elevators
-only four of those stops are on the island of Montreal
-there is only one spot on any city bus for a person using a mobility device
-the city is taking active steps to stop accessibility
-many buses have faulty ramps and drivers refuse service to certain clientele (people using mobility devices, or who have assistance animals)

Yes, some of these things could be jokes in and of themselves, but they are real injustices that over 20% of the population live with on a daily basis.

Spread the word. Transit accessibility ain’t no joke. It is a necessity!

**West entrance of Metro Place des Arts. 
On de Bleury street between President Kennedy ave and de Maisonneuve street.**

Paratransit (Transport adapté) users: if you book online, the Place des Arts metro station can be found in the list of « public places ». You can ask for an arrival time of 5:30 PM. Regarding the departure time, it’s up to you, feel free to choose whatever time you would like. As a reference, if you leave at around 8:30 PM, you should have seen most of it!

More information and ongoing talks on the event’s Facebook page / You can view the page even if you do not own a Facebook account. If you have a Facebook account and you intend to participate, please click on the Participate button on the Facebook page.

Collectif pour la Semaine Québécoise des Personnes Handicapées 2014

Quelles ont été les avancées relatives aux droits des personnes handicapées qui vous ont marqué cette année? En fait, avons-nous avancé? Le Québec est-il plus accessible, égalitaire, inclusif que l’année dernière à la même date?

Les textes qui suivent vous offriront des constats, des défis à relever et des pistes de solution pour, peut-être, accélérer le rythme du changement social.

En cette Semaine qui est la nôtre, nous espérons que le milieu des personnes handicapées pourra se renouveler, briser l’ordre établi et apporter de vrais changements. Et surtout, nous vous souhaitons tous de vivre un jour dans la société que nous imaginons, que nous rêvons lorsque nous menons ensemble ces combats.

Bonne lecture! Cliquez sur les liens suivants pour accéder aux textes. L’édition et la préparation du bulletin a été réalisée par Marie-Eve Veilleux. Un grand merci pour son implication!

Nouveau conseil d’administration du RAPLIQ

Le 17 mai dernier, le nouveau conseil d’administration a été élu lors de la quatrième assemblée générale annuelle. Après la réunion du prochain conseil du nouveau C.A., nous vous ferons part de leurs noms et des postes attribués.

Notre première rencontre du conseil d’administration aura lieu le 7 juin. Plus de nouvelles suivront bientôt!

Notez que nous travaillons actuellement à mettre à jour la page des membres du conseil d’administration. Les fiches biographiques seront disponibles sous peu!

Notre rapport d’activités 2013-2014 est en ligne!

Vous pouvez consulter notre rapport d’activités 2012-2013 qui sera soumis à notre assemblée générale annuelle prévue le 17 mai prochain à compter de 13h. Vous êtes bien entendu invité à participer à cette importante assemblée. Pour plus de détails, visitez la page dédiée à cet évènement.

Le rapport d’activités est disponible en PDF ainsi qu’en Word.

Nous tenons à remercier le travail bénévole accompli par Émilie Pelletier. Émilie a rédigé ce présent rapport. Nous remercions également Marie-Eve Veilleux qui a révisé le rapport. Leur travail nous permet de vous présenter ce rapport.

Bonne lecture!

Manifestation portant sur le manque de financement du transport adapté par le MTQ

Le Regroupement des Usagers du Transport adapté et accessible de l’île de Montréal  organise une manifestation devant les bureaux du Ministère des Transports portant sur son désengagement au financement du transport adapté en ne supportant pas la hausse d’achalandage.

 

Quand: mardi 15 avril  2014

Heure : 13h30

Lieu de départ : Départ du parc Émilie-Gamelin

Lieu d’arrivée: Ministère des Transports du Québec (MTQ), 500 boul. René-Lévesque ouest, Montréal

*Si vous prenez le transport adapté, le RUTA vous suggère de ne pas donner l’adresse directe du MTQ et de prendre plutôt une adresse tout près, à un coin de rue plus loin par exemple. Vous pouvez prévoir votre retour à partir de 15h30.

Voici nos constats

  • Alors qu’en 2013, l’achalandage au transport adapté a connu une augmentation de 5,9 % à Montréal ;
  • Alors que la hausse d’achalandage du transport adapté n’est pas soutenue par le gouvernement du Québec
  • Alors que, seulement pour Montréal, il y a un manque à gagner de 3,2 millions $ pour 2013 au transport adapté;Alors qu’en 2007, le MTQ finançait à 72 % le transport adapté de Montréal, en 2012 il le finance à 65 %, ce qui est un désengagement de 7 % en 5 ans;
  • Alors que plus de 25 000 personnes utilisent chaque année le service de transport adapté offert par la Société de transport de Montréal (STM) ;


Il y aura des discours et/ou nous vous demanderons de faire du bruit!

Si vous comptez y participer, le RUTA de Montréal aimerait le savoir. Vous pouvez leur envoyer un courriel au info@rutamtl.com ou appeler au (514) 255-0765.

 

Nous espérons voir plusieurs membres et alliés du RAPLIQ!

Bureaux de vote inaccessibles : des personnes handicapées perdront encore leur droit de vote

Montréal, 3 avril 2014 – Des personnes handicapées ne pourront pas exercer leur droit de vote le 7 avril prochain en raison de bureaux de vote inaccessibles. Selon le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), les personnes dont le bureau de vote est inaccessible n’auront qu’à aller voter à un autre endroit de leur circonscription. Cette situation est inacceptable et carrément impossible pour plusieurs personnes à mobilité réduite. De plus, contrairement aux élections précédentes, la carte d’électeur n’indique pas l’accessibilité du bureau de vote. Ce changement est un net recul pour rendre le vote accessible à toute personne admissible.

Une trentaine de bureaux de vote partout dans la province sont identifiés comme étant inaccessibles aux personnes handicapées. Des dizaines d’autres ne respectent pas les normes minimales d’accessibilité et risquent donc en réalité d’être également inaccessibles.

Le droit de vote est l’un des droits les plus élémentaires dans une société démocratique et il est inconcevable que de nombreux bureaux de vote soient inaccessibles aux personnes handicapées. Une telle situation enfreint les Chartes canadienne et québécoise des droits et libertés de même que plusieurs engagements internationaux.

« Nous ne pouvons pas nous réjouir que la « majorité » des bureaux de vote soit accessible. De plus, nous savons qu’au moins un bureau de vote est identifié comme étant accessible, alors qu’il ne l’est pas. Nous craignons qu’il ne s’agisse pas d’un cas isolé », affirme Mme Laurence Parent, vice-présidente du RAPLIQ.

À propos du RAPLIQ

Le RAPLIQ a pour objectif l’élimination de la discrimination faite à l’égard des personnes handicapées et des obstacles limitant présentement l’exercice de leurs droits et libertés.

-30-

Source:

Linda Gauthier, présidente du RAPLIQ

Téléphone : (514) 690-8204

Courriel : info@rapliq.org

Site Web : www.rapliq.org

Levées de fonds « Mettez l’épaule à la roue »

Du 3 au 9 avril 2014, l’Intermarché Boyer, au coeur du Plateau, 1000, avenue du Mont-Royal Est, tiendra sa levée de fonds annuelle en faveur du RAPLIQ, cette année sous le thème « Mettez l’épaule à la roue ».

 

Pour 10$ , non seulement vous obtiendrez une huile d’olive biologique extra-vierge du Maître moulinier Émile Noël, mais vous contribuerez à nous aider à continuer notre mission qui est la défense des droits des personnes en situation de handicap. Chaque 10$ ira entièrement au RAPLIQ. Il n’y a pas de limite d’achats.

 

Il vous est impossible ou difficile de vous déplacer à l’Intermarché Boyer?

 

Le RAPLIQ offre un service de livraison gratuit pour les territoires suivants: Rosemont-Petite-Patrie, Plateau Mont-Royal, Ahuntsic et Laval.

 

Appelez Mélanie au (514) 475-3394 pour commander. Votre paiement par chèque ou argent comptant doit être envoyé au :

RAPLIQ, 1371, boul. St-Joseph Est, Montréal (Québec) H2J 1M4, avant le 9 avril et la livraison se fera, samedi le 12 avril.

 

Il est également possible par Paypal. Pour ce faire, envoyez un courriel à lparent@rapliq.org

 

Merci et bon printemps!

Accessibilité des élections provinciales 2014: Les revendications du RAPLIQ

Lors des élections provinciales de 2012, le RAPLIQ a été mis au courant de multiples cas d’inaccessibilité des bureaux de vote, dont plusieurs de ceux-ci étaient pourtant inscrits comme accessibles universellement. Nous avons organisé une manifestation avec plusieurs autres organismes de défense des droits des personnes handicapées. Le RAPLIQ a également eu des échanges avec le DGEQ en rapport à ces situations déplorables qui, dans bien des cas, ont eu pour conséquence que des personnes ont perdu leur droit de vote en raison de cette inaccessibilité. En vue d’un prochain scrutin, le RAPLIQ avait alors demandé (de nouveau!) que tous les bureaux de vote (anticipation, révision, scrutin) soient complètement accessibles, et ce, sans exception.

Un an et demi plus tard, le RAPLIQ exige la réalisation de ces revendications pour le scrutin du 7 avril 2014.

R1. LE RAPLIQ DEMANDE qu’un parcours sans obstacle soit prévu dès le stationnement ou débarcadère, ainsi que de la porte de l’entrée accessible à l’isoloir, et que l’accessibilité architecturale soit conforme aux exigences décrites dans le Guide des normes de conception sans obstacle de la Régie du Bâtiment du Québec, et ce, nonobstant le fait que l’immeuble où se tient le vote héberge un bureau de vote par anticipation, un bureau de révision ou un bureau de vote le jour du scrutin.

R2. Si l’immeuble hébergeant le bureau de vote doit être mis en accessibilité, LE RAPLIQ DEMANDE que celle-ci soit faite de façon sécuritaire, en respectant les normes en vigueur et les exigences prévues à la section 10 du Guide des normes de conception sans obstacle de la Régie du Bâtiment du Québec. Cependant, si une situation exceptionnelle et de dernière minute empêche ou limite l’accès à un immeuble tenant lieu de bureau de vote, LE RAPLIQ EXIGE que l’exercice du droit de vote soit effectué sur place, dans un endroit couvert, en installant une table et un isoloir pour que la personne puisse se prévaloir de son droit fondamental. Précisons toutefois qu’un tel arrangement ne remplace ou ne diminue aucunement l’obligation de sélectionner un bâtiment accessible pour y tenir un bureau de vote. Sous aucun prétexte, à moins que la personne ne le demande expressément, une reconduction vers un autre bureau de vote ne devra être faite.

R3. LE RAPLIQ DEMANDE qu’il y ait une aire de manœuvre d’au moins 2,10 m devant la porte d’entrée accessible, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, que celle-ci soit d’une largeur minimale de 920 mm et que son seuil soit de plain-pied ou biseauté, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

R4. S’il faut installer une rampe d’accès recouverte d’une surface antidérapante, LE RAPLIQ DEMANDE qu’elle respecte au minimum la norme, soit de 1:12  (une inclinaison de 1:20 est néanmoins souhaitable lorsque possible), qu’elle soit munie de rebords d’au moins 8 cm, qu’elle ait une largeur minimale de 1,30 m et qu’elle possède des mains courantes entre 860 et 920 mm au-dessus de la surface de la rampe.

R5. LE RAPLIQ DEMANDE qu’un téléphone public soit installé près de l’entrée accessible et qu’il soit muni de la fonction ATS pour personnes sourdes. Il est important de considérer que ce n’est pas tout le monde qui possède un téléphone cellulaire;

R6. LE RAPLIQ DEMANDE que pour répondre aux besoins des personnes ayant des limitations visuelles, des gabarits superposant les bulletins de vote cadrent bien le bulletin et soient disponibles en tout temps et offerts par le personnel électoral, et ce, dans tous les bureaux de vote du Québec; Lire la suite de «Accessibilité des élections provinciales 2014: Les revendications du RAPLIQ».

Des nouvelles!

Nous sommes heureux de vous présenter le dernier numéro du bulletin du RAPLIQ. Vous y trouverez des nouvelles, des informations utiles et des récits de batailles contre la discrimination menées par le RAPLIQ, ainsi que par ses membres. Nous vous invitons également à notre Assemblée générale annuelle et à participer à un nouveau groupe de discussion Facebook.

Premier rapport du gouvernment du Canada sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées

Le gouvernement du Canada a soumis son premier rapport aux Nations Unies sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées.

Nous vous invitons à le lire. Nous avons ici copié la section portant sur le Québec. Une chose est frappante: les personnes handicapées et les réalités qu’elles vivent sont complètement effacées.

Nous devrons travailler fort pour s’unir et produire un rapport alternatif qui soit représentatif de notre réalité!


Portrait de la situation au Québec

Mise en contexte


  1. En 1978, le Québec a adopté une loi visant à assurer l’exercice des droits des personnes handicapées et a créé l’Office des personnes handicapées du Québec (« l’Office »). En 2004, la loi a été renommée la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale (« la Loi »), qui met l’accent sur la responsabilisation de l’ensemble des acteurs publics et privés. Elle oblige les ministères et organismes gouvernementaux de 50 employés et plus, et les municipalités de 15 000 habitants et plus, à adopter chaque année un plan d’action visant à réduire les obstacles à l’intégration des personnes handicapées.
  1. La politique À part entière : pour un véritable exercice du droit à l’égalité (« APE »), adoptée en 2009, a pour but d’accroître la participation sociale des personnes handicapées. La politique est assortie d’un plan de mise en œuvre qui comprend 420 engagements formels.
  1. La Charte québécoise des droits et libertés de la personne (« la Charte ») interdit toute forme de discrimination fondée sur le handicap ou sur l’utilisation d’un moyen pour y pallier.

Articles 9 et 20 : Accessibilité et mobilité personnelle

  1. Du droit à l’égalité sans discrimination, reconnu dans la Charte, découle une obligation d’accommoder raisonnablement une personne handicapée ou le recours par une personne à un moyen pour pallier un handicap. Aussi, l’une des priorités d’intervention d’APE concerne l’aménagement d’environnements accessibles : lieux, infrastructures de transport, moyens de communication et produits de consommation. Les autorités organisatrices de transport en commun doivent, en vertu de la Loi, déployer un plan de développement visant à assurer l’accessibilité des services aux personnes handicapées. Le gouvernement soutient financièrement les services de transport adapté. Le Code de construction prévoit des normes d’accès sans obstacles aux édifices et aux lieux publics. Divers programmes d’aides techniques contribuent à faciliter la mobilité des personnes ayant une déficience motrice. Lire la suite de «Premier rapport du gouvernment du Canada sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées».