Accessibilité de la station de métro Mont-Royal : Les acteurs impliqués doivent s’engager

Édicule métro Mont-RoyalMontréal, le 9 juillet 2013 – Le RAPLIQ a récemment été informé par des collègues du milieu de la défense des droits des personnes handicapées que la mise en accessibilité de la station de métro Mont-Royal allait être remise à une date ultérieure indéterminée laissant ainsi craindre le pire. La Ville a également laissé entendre que la station Rosemont pourrait devenir accessible à la place de Mont-Royal. Nous ne pouvons accepter qu’une station moins stratégique devienne accessible simplement pour augmenter le nombre de stations accessibles sur papier.

Malgré ces informations inquiétantes, nous avons obtenues d’autres informations de la part de différents interlocuteurs voulant que la Ville de Montréal, la Société de transport de Montréal et l’arrondissement du Plateau Mont-Royal travaillent ensemble afin de ne pas reporter la mise en accessibilité de la station de métro Mont-Royal à une date indéterminée. Un projet devrait être mis en branle dès 2014.

Les projets de mise en accessibilité du métro de Montréal ont connu plusieurs ratés et retards depuis leur début. Par exemple, la station Bonaventure est dotée d’un ascenseur entre le quai et la billetterie depuis 2009. Toutefois, il n’y a aucun ascenseur reliant le niveau de la billetterie à l’extérieur faisant ainsi en sorte que la station demeure inaccessible. L’AMT est responsable de construire cet ascenseur puisqu’il sera sur son territoire, mais rien ne semble se concrétiser. De plus, malgré l’urgence de rendre les stations de métro accessibles, aucune station n’a été mise en accessibilité depuis maintenant deux ans. Considérant cette situation critique, le RAPLIQ exige que les trois acteurs visés, soit la Ville centre, l’arrondissement du Plateau Mont-Royal et la STM, confirment dès l’automne que la station de Mont-Royal deviendra accessible comme prévu, et ce, dans un délai raisonnable.Escaliers au métro Mont-Royal

Au cours des prochaines années, une seule station de métro deviendra accessible par année. Il est donc impératif de choisir les stations les plus importantes du réseau. La station Mont-Royal est la prochaine station qui doit être rendue accessible sur la ligne orange lorsque l’on suit cette logique.

À propos du RAPLIQ

Le RAPLIQ a pour objectif l’élimination de la discrimination faite à l’égard des personnes en situation de handicap et des obstacles limitant présentement l’exercice de leurs droits et libertés.

-30-

Source :

Laurence Parent, vice-présidente du RAPLIQ

Téléphone : (514) 656-1664

Courriel : info@rapliq.org Site Internet : www.rapliq.org

Une réponse à «Accessibilité de la station de métro Mont-Royal : Les acteurs impliqués doivent s’engager»

  1. Belle article sur les déboires de accessibilité universelle des stations de métro et principalement celle de Mont-Royal.
    François Cherrier