Bureaux de vote inaccessibles : des personnes handicapées perdront encore leur droit de vote

Montréal, 3 avril 2014 – Des personnes handicapées ne pourront pas exercer leur droit de vote le 7 avril prochain en raison de bureaux de vote inaccessibles. Selon le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), les personnes dont le bureau de vote est inaccessible n’auront qu’à aller voter à un autre endroit de leur circonscription. Cette situation est inacceptable et carrément impossible pour plusieurs personnes à mobilité réduite. De plus, contrairement aux élections précédentes, la carte d’électeur n’indique pas l’accessibilité du bureau de vote. Ce changement est un net recul pour rendre le vote accessible à toute personne admissible.

Une trentaine de bureaux de vote partout dans la province sont identifiés comme étant inaccessibles aux personnes handicapées. Des dizaines d’autres ne respectent pas les normes minimales d’accessibilité et risquent donc en réalité d’être également inaccessibles.

Le droit de vote est l’un des droits les plus élémentaires dans une société démocratique et il est inconcevable que de nombreux bureaux de vote soient inaccessibles aux personnes handicapées. Une telle situation enfreint les Chartes canadienne et québécoise des droits et libertés de même que plusieurs engagements internationaux.

« Nous ne pouvons pas nous réjouir que la « majorité » des bureaux de vote soit accessible. De plus, nous savons qu’au moins un bureau de vote est identifié comme étant accessible, alors qu’il ne l’est pas. Nous craignons qu’il ne s’agisse pas d’un cas isolé », affirme Mme Laurence Parent, vice-présidente du RAPLIQ.

À propos du RAPLIQ

Le RAPLIQ a pour objectif l’élimination de la discrimination faite à l’égard des personnes handicapées et des obstacles limitant présentement l’exercice de leurs droits et libertés.

-30-

Source:

Linda Gauthier, présidente du RAPLIQ

Téléphone : (514) 690-8204

Courriel : info@rapliq.org

Site Web : www.rapliq.org

3 réponses à «Bureaux de vote inaccessibles : des personnes handicapées perdront encore leur droit de vote»

  1. Chantal Locat dit :

    Ça n’a pas de bon sens. C’est d’une injustice. Comment peut-on permettre, en 2014, que des personnes handicapées ne puissent pas voter ? C’est une démocratie discriminatoire que nous avons et il me semble que ces deux mots forment un très mauvais duo. Il faut absolument dénoncer. Les salles DOIVENT être accessibles pour toutes et tous, c’est un préalable il me semble pour le choix d’un bureau de vote..

  2. http://www.monvote.qc.ca/fr/edv_rensdifficultes.asp

    >>> Pierre Marchand 2014-03-03 18:25 >>>

    Bonjour,

    À l’aube de prochaines élections provinciales, et à titre de président du comité des usagers du Centre de réadaptation en déficience physique Le Bouclier, des régions de Lanaudière et des Laurentides, je me dois de vous faire part de mes préoccupations quant à l’accessibilité physique des lieux de vote que vous mettrez à la disposition de la population.

    Sur votre site Web, la section concernant l’accessibilité des lieux indique:

    L’accessibilité des lieux

    Tous les bureaux des directeurs du scrutin, les bureaux de révision et les bureaux de vote par anticipation seront faciles d’accès pour les personnes qui ont du mal à se déplacer.

    Le jour des élections, les bureaux de vote devraient être en principe faciles d’accès mais il est possible que certains endroits ne soient pas accessibles. C’est pourquoi les personnes qui ont des difficultés de mobilité devraient vérifier cette information à l’avance auprès de leur directeur du scrutin ou en communiquant avec notre Centre de renseignements.

    Or, nous croyons que c’est un droit pour chaque personne de pouvoir voter sans entrave et qu’il est inacceptable de devoir appeler avant de se rendre voter pour savoir si le lieu est accessible. Nous croyons qu’il est de votre devoir de faire en sorte que chacun des lieux de vote soit facilement accessibles pour l’ensemble de la population, incluant les personnes à mobilité réduite.

    Nous vous remercions à l’avance de votre vigilance et de votre respect envers les personnes ayant un handicap physique,

    Pierre Marchand,

    Président
    Comité des usagers
    CRDP Le Bouclier

    • Linda Gauthier dit :

      Désolée du délai à vous répondre M. Marchand. Ces commentaires se trouvaient sur le site du DGEQ et vous avez tout à fait raison. Le RAPLIQ travaille très fort à ce que le DGEQ rende tous les bureaux de vote accessibles et sécuritaires pour le prochain scrutin, le 3 octonbre 2018.