Scandale ! Fausses économies : le ministre du Travail, Sam Hamad, handicape le Québec. Les personnes ayant des limitations en ont assez!

Sam Hamad en (in)action

Écoeuré de voir que la discussion de bonne foi ne mène à rien, le RAPLIQ poursuit le ministre en cour.

MONTRÉAL, le 3 déc 2014 /CNW Telbec/ – « En cette « Journée internationale des personnes handicapées », nous constatons que dans la présente optimisation de l’État, nous sommes encore les dindons de la farce, Avec son projet de Code de construction du Québec (CCQ), le ministre du Travail refuse d’agir pour éliminer les obstacles qui handicapent les personnes ayant des limitations.» rage Linda Gauthier, présidente du Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec (RAPLIQ).

Le ministre du Travail a en effet rejeté les recommandations adoptées par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) pour inscrire dans le CCQ, l’accessibilité résidentielle. Après 7 ans de travaux de la RBQ sur ce sujet, des milliers d’heures de travail sont ainsi gaspillées, le projet de CCQ pré publié le 10 septembre ignore l’accessibilité de l’intérieur des habitations. De plus, le ministre Hamad ne fait rien pour assurer l’accessibilité des immeubles ouverts au public aux Québécois ayant des limitations.

« C’est de la pure discrimination, au même titre que si on interdisait à une personne de couleur, une femme enceinte ou une personne âgée d’accéder à un immeuble. » vocifère Linda Gauthier.

« De nos jours se trouver un logement est un tour de force pour bien des gens, imaginez que vous soyez limités aux lieux accessibles en fauteuil roulant et qu’en plus vous attendiez 24 mois pour pouvoir y vivre décemment une fois les adaptations requises effectuées.»

« Imaginez ne pas avoir accès à au moins 50% des immeubles ouverts au public (cliniques médicales, dentaires, écoles, garderies, magasins, restaurants, etc.) et ce, à l’échelle provinciale» déplore Linda Gauthier.

Malgré les concessions importantes que la COPHAN a proposées depuis le 10 septembre pour qu’un minimum d’accessibilité soit imposée, le futur CCQ restera muet sur l’accessibilité une fois passé la porte d’entrée des logements.

« Avec une société vieillissante et des personnes en situation de handicap, c’est actuellement au  moins 20% de la population québécoise qui est discriminée par le ministre Hamad « patron » de La RBQ.

« C’est pour cela que nous avons lancé une campagne auprès du Ministre pour que le CCQ soit rapidement mis au niveau» indique Richard Lavigne, directeur de la COPHAN.

Sam Hamad, ministre responsable de la Régie du Bâtiment du Québec (RBQ), sait qu’en maintenant sa décision, il enfreint la Charte des droits et libertés de la personne, autant qu’il ignore la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées et la Politique À part entière qui s’y rattache.

C’est donc, dans cette optique que le RAPLIQ a depuis plusieurs mois, monté un dossier et déposera cette semaine, sa plainte en discrimination fondée sur le motif du handicap contre le ministre du Travail et la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ).

Un important point de presse aura lieu :

Mercredi, 3 décembre 2014 à 10h30 au :

1200, ave McGill College
Au Café Dépôt (rdc)
Montréal (Québec)

Lieu accessible en fauteuil roulant, mesures d’accommodements disponibles sur demande

À propos de la COPHAN : La COPHAN est un regroupement d’action communautaire autonome de défense collective des droits qui a pour mission, depuis 1985, de rendre le Québec inclusif afin d’assurer la participation sociale pleine et entière des personnes ayant des limitations fonctionnelles et de leur famille. Elle regroupe 61 organismes et regroupements nationaux et régionaux, représente toutes les limitations fonctionnelles  et intervient sur toutes questions susceptibles d’interférer sur leur vie et leurs droits comme citoyens à part entière.

À propos du RAPLIQ : « Le RAPLIQ est un organisme voué à la défense et à la promotion des droits des personnes en situation de handicap et visant l’éradication de la discrimination souvent faite à leur égard. »

SOURCE RAPLIQ (Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec)

 Renseignements :

Linda Gauthier, Présidente, RAPLIQ, (514) 690-8204, www.rapliq.org;

Richard Lavigne, D.G., COPHAN, (514) 567-7873, www.cophan.org