Denis Coderre presse Québec de s’entendre avec Ottawa sur les infrastructures

Ligne blue du Métro de Montréal

Ligne blue du Métro de Montréal


Question du RAPLIQ : Les personnes handicapés seront-elles encore laissées pour compte ?


 

Le maire de Montréal, Denis Coderre, presse Québec de s’entendre avec Ottawa sur le financement des projets d’infrastructures, en particulier pour le prolongement de la ligne bleue du métro vers Anjou. Le gouvernement fédéral a déjà indiqué que plus de 900 millions de dollars étaient disponibles pour des projets de transport collectif au Québec dans les trois prochaines années.

Un texte de Benoît ChapdelaineTwitterCourrielQuébec a déjà indiqué dans son budget la semaine dernière que le prolongement de la ligne bleue du métro était prioritaire dans ses discussions avec Ottawa en matière d’infrastructures de transport collectif, mais aucune entente en bonne et due forme n’a été annoncée jusqu’à maintenant.Ottawa offre aussi de remettre directement aux municipalités les fonds inutilisés de l’ancien programme d’infrastructures, s’il n’y a pas d’entente avec Québec.

« Actuellement, les choses ne roulent pas assez à notre goût », dit le maire Denis Coderre. « De toute façon, si dans le vieux programme, l’argent n’est pas débloqué, ils vont le passer par la taxe sur l’essence et ça va aller directement aux municipalités. Ils pourront le faire à ce moment-là. Nous, ce qu’on veut, c’est que ça fonctionne. Il y a des gens qui doivent parler à leurs fonctionnaires, car il y a des gens dans les municipalités qui parlent d’une seule et même voix. »

Cependant, le président du Conseil du Trésor, Sam Hamad, n’a pas l’intention de laisser Ottawa verser directement des fonds du programme d’infrastructure aux municipalités. « Ça n’a jamais passé et ça ne passera pas. Les projets sont déjà soumis au gouvernement fédéral. Même les fonctionnaires se sont parlés vendredi dernier, toute la liste des projets est déjà envoyée », a-t-il déclaré.

Ottawa s’engage désormais à financer jusqu’à la moitié des projets de transport collectif. Il reste cependant à savoir si Québec et les municipalités seront en mesure de débourser l’autre moitié, ce qui équivaut à des centaines de millions de dollars pour le prolongement du métro.

Source de l’articleICI Radio-Canada – 23 mars 2016

Journaliste : Benoît Chapedelaine