Ascenseurs à la station Bonaventure: travaux reportés depuis 2008

Source de l’articleICI

Des gens marchent vers les tourniquets du Métro - Un ascenseur en arrière-plan

PHOTO CHRISTOPHER NARDI / AGENCE QMI

Des travaux pour construire des ascenseurs à la station Bonaventure sont sans cesse reportés depuis 2008 par l’Agence métropolitaine de transports (AMT), rendant la station inaccessible aux gens devant prendre absolument l’ascenseur.
Impossible pour les personnes en fauteuil roulant de sortir de la station Bonaventure. Même si elles ont accès à des ascenseurs leur permettant de quitter les quais du métro et de se rendre à l’étage du changeur, il n’y a aucun ascenseur qui leur permet de sortir, ou de se rendre au Terminus centre-ville (TCV) de l’AMT.
Plus complexe que prévu
L’AMT loue l’espace du TCV à la société immobilière Ivanhoé Cambridge. Pour y construire des ascenseurs, elle doit donc signer une entente avec l’entreprise afin de partager les responsabilités de la construction.
La porte-parole de l’AMT, Fanie St-Pierre, explique que le projet a été reporté ces dernières années parce que la rédaction de l’entente a été plus longue que prévue.
Le dossier est passé entre plusieurs mains depuis 2008. Le modèle d’ascenseur a changé, des études supplémentaires ont été commandées pour mieux comprendre les structures de l’édifice et l’entente prend du temps à être négociée avec Ivanhoé Cambridge.
«Il faut qu’on respecte les conditions du propriétaire pour les travaux», explique Mme St-Pierre.
Elle assure toutefois que les plans et devis sont finaux et que les travaux devraient durer entre 18 et 24 mois.
Le projet de rendre accessible la station Bonaventure est partagé par la STM et l’AMT depuis longtemps. La première a fait son bout de chemin en 2009, en y construisant deux ascenseurs sur les quais du métro.  L’AMT devait se charger de construire trois autres ascenseurs pour relier l’extérieur du métro et les quais du TCV.
Or, même si projet est inscrit au Programme triennal d’immobilisation de l’AMT depuis 2008, difficile de dire quand la première pelletée de terre aura lieu.
Rien avant la fin 2018?
L’AMT estime que l’entente sera signée avant la fin du printemps, en juin. L’appel d’offre pourra donc être lancé par Ivanohé Cambridge et l’AMT pourra recevoir les autorisations de financement du ministère des Transports du Québec. Avec la durée des travaux , les ascenseurs ne seraient donc pas mis en service avant la fin 2018.
Mme St-Pierre n’a toutefois pas pu confirmer ce délai puisque d’autres dates ont été avancées dans le passé sans être respectées.
«On nous promet ce projet depuis tellement longtemps qu’on n’y croit plus. C’est tellement frustrant de voir que les ascenseurs ne mènent nulle part», soupire Linda Gauthier, présidente du Regroupement des activistes pour l’inclusion du Québec (RAPLIQ), un organisme qui milite pour l’accessibilité universelle.
Lors du passage du 24 Heures, mardi, même les portes automatiques dédiées aux personnes à mobilité réduite ne fonctionnaient pas dans le corridor entre la station Bonaventure et le  TCV.