Communiqué de presse – Walmart est-il le seul coupable ?

Communiqué de presse

 

 

Dans l’affaire des employés ayant une déficience intellectuelle

 

Walmart est-il le seul coupable ?

 

Montréal, Mardi, le 3 avril 2018 – Jeudi dernier, on apprenait que l’entreprise mettait à pied bon nombre d’employés dans ses 26 succursales au Québec. Pour celle de Trois-Rivières cela représentait une grande tristesse pour 19 personnes, qui pour certaines d’entre elles, accusaient jusqu’à 16 ans d’ancienneté.

 

Le Québec s’est indigné. Des personnalités publiques ont pris position et en ont appelé au boycott du géant à grande surface. Chose certaine, ça n’a pas laissé personne insensible.

 

Puis, plusieurs personnes proches des travailleurs limogés, notamment une de leur intervenante nous a révélé combien elles/ils étaient payés. Attention, cœurs sensibles s’abstenir de lire ce qui suit :

 

« Leur chèque mensuel de solidarité du revenu + 5 $ par jour travaillé. Et dans certains cas, leur passe d’autobus payée… »

 

Le lendemain, à la Première Chaîne de Radio-Canada, était interviewée Anne Hébert, directrice générale de l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ). Mme Hébert déplorait cette situation, tout comme l’avait aussi déploré Mme Lucie Charlebois, ministre déléguée à la réadaptation et à la Santé publique, ce qui par défaut, fait d’elle, la ministre responsable de personnes handicapées.

 

Et que dire des Centres de réadaptation en déficience intellectuelle (CRDI), ont-ils pris position ? Nous avons beau chercher sur leur site web, mais on ne trouve rien…

 

Même silenceradio du côté de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ). Pourtant, il me semble que c’est de leur compétence cette affaire-là ?

 

Quand on y réfléchit bien, on se demande si c’est nous qui prenons ça trop à cœur ?

 

Pire encore, on ne peut pas s’empêcher de se poser la question suivante:

 

« Walmart est-il le seul coupable ? »

 

-30-

 

Pour infos : Linda Gauthier,

porte-parole (RAPLIQ)

(514) 656-1664

 

 

À propos du RAPLIQ : « Le RAPLIQ est un organisme voué à la défense et promotion des droits des personnes en situation de handicap et visant l’éradication de la discrimination souvent faite à leur égard. »